Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Fiches jardinage >  Les Soucis du Jardinier >  La Simulie : un Vampire lilliputien

Article publié le 1er juin 2017 et visité 3043 fois.

Si vous avez jardiné un soir après dîner et que vous vous retrouvez le lendemain avec une cheville qui a doublé de volume, pas d’affolement...une simulie s’est intéressée à vous.

Ce minuscule insecte, guère plus gros qu’un moucheron, est connu en Afrique pour transmettre des parasites responsables de graves maladies. Il n’est pas si menaçant chez nous, sans être tout à fait inoffensif.

On le rencontre souvent dans les lieux humides, près des matières en décomposition et notre compost lui convient tout à fait.
Bien que se nourrissant habituellement de nectar, la femelle, comme celle du moustique, a besoin de chair fraîche pour ses oeufs.
C’est pourquoi, elle a mis au point une stratégie très efficace : comme les scientifiques qui étudient le permafrost sibérien, elle prélève sur votre mollet (... ou ailleurs ) un carottage bien propre, injecte une substance anticoagulante, puis récolte sa peinte de sang frais. Agissant avec discrétion et célérité, vous avez à peine le temps de sentir sa piqûre.

Si vous avez le cuir solide de l’éléphant, cela ne vous gênera guère...mais dans certains cas, une enflure allergique spectaculaire se développera dans les 24 heures, tendue, boursouflée, parcourue de veinules qui irradient d’un point rougeâtre et qui démange terriblement ( le pharmacien vous conseillera sans doute une crème apaisante à la cortisone et dans les cas aigus, le médecin vous préscrira sûrement un antihistaminique ).

Faites-vous un peu plaindre : cela ira mieux ...

...et patientez quelques jours avant que tout ne rentre dans l’ordre !

Pour les semaines à venir, prenez des précautions : couvrez-vous, mettez des chaussettes et le pantalon dans les chaussettes, portez des manches longues... Bref, sortez couvert !

Malheureusement les simulies sont malignes : comme les moustiques elles cherchent le cm de peau disponible : utilisez les répulsifs contre les moustiques, comme ceux à la citronnelle !

Pour en savoir plus

Docteur Folavoine

Dans l’intérêt de la "science", faites-nous part dans ce forum de vos rencontres avec les simulies.

forum sur cet article (3 messages)