Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Fourre-tout >  Les Saints de glace

Article publié le 14 avril et visité 2443 fois.

Nos grands-parents nous le disaient, ne rien planter de fragile avant "Les Saints de glace", que par confusion phonétique on appelle encore souvent "Les Saintes glaces" :

"Le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace !"

Qui n’en a pas fait l’amère expérience ! Pour gagner quelques jours sur le calendrier, on a planté des tomates aux premières chaleurs de mai : une semaine plus tard, la gelée matinale a recroquevillé les fragiles plants tout juste sortis des serres.

Vous n’avez donc pas, comme nos pères, fait quelques rogations* à Saint-Mamert (11 mai), Saint-Pancrace (le 12) et Saint-Servais (le 13 mai, souvent confondu avec Saint-Gervais), saints "au sang de navet" ! et qui s’illustrent par un fréquent retour des gelées. On leur adjoint parfois Saint-Boniface, le 14 mai.

Ne cherchez pas ces prénoms sur le calendrier ! En 1960 le Vatican, chassant ces réminiscences de paganisme, les a remplacés par Ste-Estelle, St-Achille, Ste-Rolande et St-Mathias.

Une explication astronomique viendrait justifier ces croyances populaires, d’ailleurs amplement vérifiées : à cette période de l’année, un nuage de poussières célestes s’interpose entre l’orbite de la terre et le soleil, suffisant pour abaisser la température et voir parfois revenir le gel (on retrouve ce même phénomène vers le 11 Novembre, qui marque la plupart du temps l’entrée dans l’hiver).

On incrimine donc "La Lune rousse" : la première lunaison après Pâques, celle qui fait "roussir" sous la gelée blanche les pousses de pommes de terre tout juste sorties. Mais la pleine lune qui brille alors n’y est bien sûr pour rien !

Concluons : dans la zone tempérée de l’hémisphère nord, la première quinzaine de mai est la période de transition qui nous fait passer globalement (et théoriquement !) de l’hiver à l’été ; avec de nombreuses variantes selon les années et selon les régions (il gèle encore souvent fin mai en Alsace).

* Rogations : cérémonies qui se déroulent pendant les trois jours précédant l’Ascension et qui ont pour but d’attirer les bénédictions divines sur les récoltes et les travaux des champs (définition du Grand Robert).

Photo : Les fruits de Rosa Moyesii ponctués de givre.

forum sur cet article (2 messages)