Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Fourre-tout >  Nourrir les oiseaux du jardin 2

Article publié le 10 janvier 2013 et visité 2734 fois.
mangeoires et nourriture

[Conférence du 30 septembre 2012 par Nicole, Martine et Denys dans le cadre du week-end d’automne des Jardingues, suite]

Les oiseaux ont des difficultés à se nourrir l’hiver, beaucoup ne survivront pas...
Vous pouvez les aider en leur installant des mangeoires et l’idéal est d’installer une piste de nourrissage (plusieurs mangeoires proches les unes des autres).
Ainsi plusieurs oiseaux pourront s’alimenter en même temps, vous pourrez mieux les observer et leur remue ménage feront accourir tous les oiseaux du voisinage. C’est l’occasion d’assister à un spectacle sans cesse renouvelé et de découvrir des oiseaux souvent discrets le reste de l’année.

Il existe divers types de mangeoires :

- le plateau repas
- l’abri repas
- les distributeurs automatiques.

Variétés des graines : ne les mélangez pas dans les distributeurs mais variez les , celles de tournesol étant cependant les préférées des passereaux.

Vous pourrez aussi suspendre des boules de graisse. Préférez les graisses végétales, (margarine, végétaline) éventuellement de la graisse de boeuf, évitez les aliments salés, sucrés... le pain n’est à utiliser qu’en très petite quantités. Vous pouvez ajouter également des noix, noisettes concassées...

Recette de boules : faire fondre la graisse, ajouter qq graines de tournesol et verser dans des moules (petits bols, pots de yaourts...). Enfoncer une petite branche de sapin dans chaque moule et accrocher à une branche.

Vous pouvez aussi laisser à terre des pommes, poires un peu pourries, elles feront le régal des merles et des grives.

Vous pouvez alimenter les oiseaux aux 1ères gelées et arrêter dès la fin de l’hiver car les oiseaux s’habitueraient vite à une alimentation facile, au point d’en dépendre, et leur concentration, surtout par temps humide, peuvent favoriser des épidémies.

Cependant , si vous voulez profiter du plaisir de les observer, toute l’année, ne vous en privez pas, mais alors il faudra le faire très régulièrement.

De plus, dans les régions océaniques, où les écarts de températures sont peu importants, engendrant des besoins énergétiques quasiment similaires toute l’année, ils peuvent être nourris régulièrement.

Il est recommandé de garnir les mangeoires à heure fixe, au lever du jour et en fin d’après midi et n’oubliez pas de leur fournir de l’eau tiède, plusieurs fois par jour.

Suite de la conférence sur les oiseaux :

Oiseaux de nos jardins 1, généralités

Oiseaux de nos jardins 3 : photos des espèces rencontrées

Oiseaux de nos jardins 4 : Les nichoirs

forum sur cet article (pas de message)