Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Fourre-tout >  Le garde-manger de la taupe

Article publié le 10 novembre 2018 et visité 1834 fois.
Une locavore respectueuse de son environnement

Extrait des "Miscellanées du jardin" de Guillaume Pellerin et Cléophée de Turckheim, 2011, Ed Ulmer.

" Vous tomberez peut-être, en creusant dans votre jardin l’hiver, sur d’étranges pelotes de vers de terre agglutinés entre eux. Il s’agit du garde-manger hivernal de la taupe. Contrairement au loir ou à la marmotte, la taupe n’hiberne pas, car elle est incapable de faire des réserves de graisse. En effet, si elle prenait du poids, elle ne pourrait plus passer dans ses galeries... C’est pourquoi dès l’automne, période humide propice aux vers de terre, elle en fait des "conserves" : en sectionnant simplement leur tête, les vers de terre ne peuvent plus bouger tout en restant vivants ! La taupe en fait des pelotes qu’elle stocke sous terre et dans lesquelles elle va piocher en hiver quand la terre est complètement gelée. Au printemps, si la taupe n’a pas tout mangé, les têtes des vers de terre repoussent et ceux-ci reprennent leur vie... Une alimentation écologique en tout point !"

Photo Wikipédia : Une Taupe d’Europe,Talpa europaea et son terrier, illustration extraite de "Illustrierter Leitfaden der Naturgeschichte des Tierreiches", 1876.

forum sur cet article (pas de message)