Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Fourre-tout >  Pour retrouver photos et textes de la page d’accueil

Un charmant petit bouquet pour profiter de la merveilleuse saison des roses. Devant : Paul Transon, obtenteur Barbier, sur les côtés, Fritz Nobis, obtenteur Kordes. Février est propice à la floraison des orchidées. Laissez-vous tenter ! Un Aeonium en grande forme ! Le soleil estival a permis cette belle floraison d’automne. Photo envoyée par Michel. MEILLEURS VOEUX à tous nos amis ! Joyeux Noël à tous nos amis ! Faisons des réserves pour l’hiver ! (photo d’Alain) Photo : Couroupita guianensis. Du tronc de cet arbre très curieux surgissent des rameaux de 2 m, qui se couvrent de grappes de superbes fleurs corail. Les gros fruits ronds qui en résultent ont fait surnommer cet arbre Art nouveau : l’hommage des verriers de Nancy à la nature. Cristallerie de DAUM. L’étonnante architecture de la fleur d’Osteospermum ou Marguerite d’Afrique ; massifs des Jardins de Chaumont. Une fontaine d’eau murmurante dans le Jardin du Grand Courtoiseau : l’imaginer pourrait-il vous rafraîchir un peu ? Photo de Pierre La clématite Les Papaver nudicaule, ou pavots d’Islande, si lumineux dans les massifs des villes au printemps, s’épanouissent ici dans un joli jardin du Mans dédié à Pierre de Ronsard. Pivoine arbustive JOYEUSES PAQUES ! Aux premiers rayons du soleil une abeille s’active déjà. Iris reticulata malmenés par le froid, mais ils tiennent bon ! Mimosa Photo envoyée par une adhérente, un très singulier champignon : Anthurus d’Archer ou Clathrus Archeri, noms communs Clathre d’Archer, Anthurus d’Australie, Etoile des bois, Pieuvre des bois. Non comestible ! Voyage des Jardingues 2016 Nos adhérents jardiniers ont du talent et engrangent, engrangent ... Photo de Chantal : Superbe dahlia saupoudré de rosée. Plantation de fuchsias grimpants dans les Pépinières Lavedeau, destinés en toute logique aux jardineries du Midi. Très belle récolte estivale, bravo Jean-Michel ! Explosion de blanc dans une zone aride d’Iran, rose trémière sauvage Vues à St Jean-de-Beauregard, des gentianes horticoles d’un bleu à couper le souffle et une plante au joli coloris anis : Smyrnium perfoliatum. Joyeuses Pâques ! Le printemps dans notre ville : photo de Claudine. En Inde les fleurs sont partout utilisées pour décorer les temples. Kit de culture de champignons de Paris ; amusants à voir pousser et délicieux à déguster tout frais. Une culture Joyeux Noël 2016 ! Au moment où les jardins s’endorment, il est bon de se souvenir de l’exubérance de la belle saison. Voyage des Jardingues dans l’Orne : merci Chantal pour ta disponibilité et pour ce beau cliché pris dans le Fruits du fusain : les Superbe été pour les piments des Landes ! Nos courageuses jardinières font un pied de nez à la sécheresse en achetant une charretée de vivaces qui viendront refleurir les massifs de l’automne. Fleur terminale étrange apparue sur une digitale chez Daniel ; merveille de la nature ou anomalie monstrueuse selon le point de vue. Pivoine herbacée rouge foncé, Paeonia lactiflora Même sous la pluie, le Parc de la Vallée aux Loups garde tout son charme : très belle photo d’Arielle et Dominique. Scène printanière : tulipes panachées et camassia bleus. Photo du Parc d’Apremont-sur-Allier : baignées par l’eau de la fraîche cascade, les frondes de fougères arrondissent leurs crosses toutes neuves. Nous sommes quelques-uns à l’avoir aperçu ces derniers jours et Odile en a fait cette jolie photo. Voici ce qu’en dit une naturaliste poète en 1880 (Marie MAUGERET : L’olivier millénaire de Roquebrune, sur la route de Menton. Si vous passez par là, félicitez-le au nom des Jardingues pour sa longévité ! Photo envoyée par Sylvie H M. Une étoile tombée du ciel, la fleur de Passiflora caerulea. Cette belle grimpante ne devrait pas souffrir de notre hiver très doux et repartir de plus belle au printemps. JOYEUX NOEL à tous ! Planté au bord du Bryce Canyon (USA), ce petit pin, Pinus flexilis, résiste à l’érosion en transformant ses racines en crampons. La lutte pour la vie, il connaît ! Photo de Danièle. Pour ne pas laisser la grisaille automnale nous atteindre, revoyons ensemble ce beau paysage de l’île de Bréhat. Des pêches à dévorer... des yeux. Quelle belle réussite pour un jeune pêcher et deux jeunes jardiniers : Jean-Michel et Janou ! Et le feuillage ? Même pas malade ! Carmel a bien de la chance d’accueillir dans son jardin ces petits chardonnerets : pas si fréquent actuellement, sauf si, comme elle, on leur propose des graines de tournesol ou mieux encore des plants montés à graine qu’ils aiment picorer la tête en bas ! L’Adenium du désert, Adenium obesum, est aux anges par ces temps de forte chaleur. Il manifeste son contentement par une floraison somptueuse que je ne lui avais jamais vu. Originaire des régions sèches du globe, le plein soleil lui convient parfaitement. La réserve de nourriture contenue dans le pied ventru (caudex) lui permet de tenir longtemps sans arrosage, même si, comme la plupart des plantes, il n’est beau qu’avec un peu d’attention. Dans le jardin de Carmel : nous aimons les couleurs acidulées des plantes qui encadrent le bassin. Espérons que la canicule n’altére pas trop ces fraîches couleurs. Dans le jardin de Claudine : un petit coin au frais plein de charme. Quand nos adhérents se font photographe animalier : le héron de Henry au Parc de Sceaux. Le muguet du 1er mai, au rendez-vous malgré la pluie battante. Belle journée pour les limaces et les escargots ! Encore quelques jours et le rêve printanier des cerisiers en fleurs sera évanoui. Pour Nicole, cette photo est le très beau souvenir d’un printemps somptueux au Japon. JOYEUSES PÂQUES...  Dans le Jardin d’Odile les Déjà fleuris fin janvier, les petits Iris reticulata BONNE ANNEE 2015 avec Ce Père Noël d’antan ne s’embarrasse pas trop de scrupules ! Impensable aujourd’hui ! Ginkgo biloba dans sa parure d’automne ou Harmonie d’automne chez Janou et Jean-Michel : les piments s’épanouissent devant le photographe heureux de sa récolte. L’automne arrive dans le jardin d’Arielle et Dominique, apportant les coloris doux des dernières roses. Voici l’Hydrangea Le château du Rivau et son jardin remarquable, encore un lieu magique qui vous conduira au royaume des contes...et des songes. Si vous ne connaissez pas encore Le Plessis Sasnières, profitez de l’été pour visiter ce magnifique jardin... La floraison somptueuse du Geranium magnificum ne dure que trois semaines, mais par son éclat incomparable c’est un Magnifique photo d’un lézard vert (Lacerta bilineata, un mâle à gorge bleue) prise par Michèle et Gilles, qui partagent avec vous ce poème de Robert Desnos. Didier a lieu d’ être fier de son Echium candicans particulièrement spectaculaire cette année. Les pluies abondantes n’ont donc pas que des inconvénients ! Le fruit du clérodendron : une couleur insolite. Dahlia arborea imperialis ou dahlia bambou : voilà encore une plante bien étonnante à découvrir ! Il pousse dans les régions chaudes et humides (photographiée ici au Japon), ce qui lui est nécessaire pour atteindre 2,50 m à 4 m dans la saison et ne fleurir... qu’en octobre ! Autant dire qu’en France les larges fleurs mauves sont une récompense quand on a la chance de les entrevoir ! Un tronc épais et ligneux, habituel aux dahlias, lui assure une croissance bien droite. La souche-tubercule est proportionnée à ce géant : 1 kg à 1,5 kg ! Connaissez-vous cette nouvelle primevère au coloris très original : la Dessin de Anna Maria Sibylla Merian. Soleil levant ou soleil couchant ? A vous de choisir... Une année se termine, une autre commence : MEILLEURS VOEUX à tous nos amis jardiniers ! Les chardons sont bleus ! Pas seulement... En voici un jaune qui fleurit dans la moitié sud de la France sur les terrains secs et ensoleillés : c’est Carthamus lanatus ou Carthame laineux photographié cet été par Daniel. Armé d’aiguillons très piquants, il peut atteindre 1m de haut et les poils entre les feuilles dessinent une sorte de toile d’araignée. Les grosses fleurs jaunes ressemblent à celles du pissenlit. Lycoris radiata, Manjushaka au Japon, est une bulbeuse d’automne spectaculaire aux pétales récurvés très élégants rappelant la forme Admirons le bleu céleste de certaines Ipomées, ici probablement Ipomea indica, appelée Un laurier-rose peut être blanc. Alors quelle splendeur ! La clématite Rosa gallica Versicolor est un rosier botanique, mutation spontanée de Rosa gallica officinalis (au coloris rouge carminé brillant uniforme). On mentionne ce rosier dès le 16è s. Photo de Michel prise dans la roseraie du Parc de La Javelière, Loiret. Le rosier A Jersey, dans le jardin de Judith Quérée, le foisonnement bohème des floraisons n’exclut pas un sens aigu des couleurs aux tons savamment harmonisés. Ils sont particulièrement beaux cette année grâce à la neige et aux pluies abondantes. Profitons vite de nos beaux iris à la floraison éphémère ! Les Jardingues à Apremont-sur-Allier, photo de Michel. Les dernières tulipes de printemps jouent avec la lumière. Sur notre stand du Parc floral d’Orléans, ces petites tulipes botaniques ont attiré les regards. Vous pouvez adopter aussi Tulipa Si les fleurs se font encore un peu attendre dans votre jardin, pourquoi ne pas profiter dans la maison de celles des mini cactus ? Carte peinte à la main par une dame âgée. Les poules et leurs oeufs s’enchevêtrent avec les lapins, symbole de Pâques pour nos amis anglo-saxons. Jardins du manoir d’Argences dans le Cotentin près de Coutances. Brouillard à la montagne Un écureuil et sa noisette. Jean-Jacques Rousseau herborisant. Un correspondant lointain nous envoie cette photo : qui saurait identifier cette lumineuse fleur tropicale ? Ombres et lumières d’automne à l’Arboretum des Grandes Bruyères : une très belle photo de Louis. Comme une eau qui sinue, le ruisseau de buis taillés converge vers une sphère. Ce décor végétal a été conçu pour favoriser la détente et la méditation. Monarde didyme au coloris éclatant photographiée au début de l’été chez Anne-Marie et Alain. D’un rouge et d’une vigueur inhabituels (on rencontre plus souvent les monardes roses ou violettes), cette belle vivace aromatique peut aussi servir en cuisine. Les pétales assaisonnent une viande et le feuillage, très parfumé, peut être utilisé en infusion (on fait un thé de monarde). Dictame, Dictamnus albus ou fraxinelle photographiée sur les hauteurs de Gap (Alpes du sud) en juin. Par ces journées un peu chaudes, un bassin entouré de verdure apporte fraîcheur et dépaysement ... et les grenouilles sont rapides à le squatter ! Thomise jaune (araignée crabe) sur Verbena bonariensis (verveine de Buenos Aires). Dopées par l’eau du ciel, nos potées fleuries sont exubérantes (lobelia bicolore, imperata, heuchera pourpre, misère, sedum reflexum). Un fraisier sauvage s’est installé dans la bonne terre d’un rosier : une providence pour déguster de jolies petites fraises parfumées. Le mythique pavot bleu de l’Himalaya ou Meconopsis betonicifolia a créé la surprise et l’émerveillement chez nos voyageurs partis explorer les jardins des environs de Bruges : succès remarquable dû autant au savoir-faire des jardiniers qu’à un climat et à une terre bien adaptés. Fascinantes pivoines arbustives, mais si éphémères ! Photo de Louis : Cerambyx scopolii ou Petits Capricornes saisis dans leur intimité ! Glycines en pot devant la maison de thé du Jardin Albert Kahn à Boulogne. Quelle est cette curieuse pierre aperçue un beau matin sur un coin de potager mille fois retourné ? Promesse de fruits juteux, voici revenues les délicates fleurs des cerisiers. Les coccinelles se réveillent : elles sont nombreuses à prendre le premier soleil. Les pucerons n’ont qu’à bien se tenir ! Une mosaïque naturelle envoyée par Annie. Cadeaux du printemps : les petits crocus botaniques. Photo de Michel : saisi au vol, instant magique dans un jardin romantique. Photo-montage de Daniel : des plateaux de glace dérivant sur le fleuve royal : nous n’avions pas vu cela depuis bien des hivers. Mais rappelons nous qu’en 1985 la Loire était totalement prise, avec des amas de glace dignes des terres polaires ! Photo-montage d’Anne-Marie et Alain, qui nous écrivent : Photo-montage de Daniel : dégâts des pics sur les refuges à insectes ; n’hésitez pas à les protéger d’un fin grillage pour empêcher les oiseaux d’aller déloger les insectes ! Photo envoyée par Daniel, qui nous écrit : Allium atropurpureum Faux de Verzy ou Fagus sylvatica var. tortuosa. Encore une belle surprise chez Michel et Françoise, cette jolie chenille qui a été identifiée comme une chenille du sphinx de l’euphorbe. Michel et Françoise ont eu la chance de voir fleurir pour la première fois un lotus dans leur bassin ; un succès dont ils ont lieu d’être fiers et un moment de grâce qu’ils partagent avec vous. Déjà un souvenir de l’été, voici les solides hémérocalles aux tons flamboyants. Le rosier Lavander Lassie, hybride moderne, Kordes, 1960. Photographié à la mi-septembre aux Jardins de Roquelin. Relooké par Daniel, ce conifère a trouvé une nouvelle jeunesse et ne passera pas inaperçu ; il en a fait désormais un sujet d’exception. Hosta plantaginea Eclatant du soleil de l’été, ce rosier Asclepias syriaca Si les vacances vous entrainent en Normandie, près de Grigneuseville, ne ratez pas Les Jardins Agapanthe , ce rêve d’ enfant concrétisé à l’âge adulte (Alexandre Thomas) dans ses réalisations les plus oniriques, comme ce berceau d’eremurus blancs encadrés de pins. Charme et fantaisie caractérisent le très beau jardin de Nicole Delange dans le Sancerrois près de Morogues, lieu-dit Voici une chenille spectaculaire photographiée par Annie. Le rosier ancien Certaines fleurs blanches émeuvent par leur perfection, comme ici la pivoine herbacée à fleurs simples Méfiez-vous de ces jolies sauterelles vertes ; certaines d’entre elles dévorent feuilles et fleurs. Géranium aristatum Chaque jour un lézard vient se chauffer sur cette auge et attrape les insectes de passage : petites fourmis, gare à vous ! JOYEUSES PAQUES ! Profitons vite des dernières violettes de collection, il faudra attendre l’an prochain pour les voir à nouveau ! La première rose de l’année 2011 dans notre jardin : Rosa chinensis mutabilis. Nid ou mangeoire ? Aux oiseaux de choisir ! En tout cas le jardinier qui a pensé à eux ne manque pas d’humour. Primevères et anémones blanda Les hellébores de Carmel Outre le pétrole, la richesse d’Oman est le palmier dattier ou Phoenix dactylafera : 8 millions d’arbres ! De la couleur et de la lumière pour conjurer la grisaille ambiante grâce à Brigitte qui nous offre cette belle photo de coquelicot traversé par le soleil. En hiver, lorsque le gel s’attarde dans la journée, les oiseaux peuvent avoir soif faute de trouver une eau libre. N’hésitons pas à faire fondre la glace des petites buvettes pour leur permettre de boire. Digne d’une photo de calendrier, cette fermette du Perche noyée dans les fleurs sourit de toutes ses fenêtres. Joyeuses fêtes à tous ! Le lotus bleu du Nil Le jardin d’Alain et Sylvie fin novembre 2010. Carabe doré, Carabus auratus ou Jardinière (Photo de Daniel) Il y a des artistes parmi nous ! La preuve : cet étonnant totem sculpté patiemment l’hiver dernier par Daniel dans une branche du peuplier abattu chez Didier ! Schizostylis coccinea En automne les hortensias prennent d’étranges couleurs et constituent de jolis bouquets secs. Plaisir de l’automne Paon du jour sur Sedum spectabile Clématite Les larges fleurs bleu mauve de la clématite La clématite Golden Tiara Fleur de catananche Splendeur de la floraison des lys de la Madone dans le jardin de Carmel. Dommage qu’on ne puisse vous envoyer aussi le parfum ! Actinidia chinensis Une très belle ombellifère rencontrée sur les talus et le bord des chemins corses : la férule, Ferula communis Faut-il laisser fleurir le thym ? Regard d’un jeune artiste de 10 ans sur le printemps. Ochna integerrima Colchiques cultivées

Jardin d’Alain et Sylvie, début février 2018