Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Les Plantes et les jardins en littérature >  Avoir un ami naturaliste !

Article publié le 18 juillet 2013 et visité 2035 fois.

Voici une expérience que avez peut-être faite si vous aimez la nature, celle que décrit Jean-Louis Etienne dans son livre " Le pèle intérieur " :

« Partir en randonnée avec un naturaliste n’est pas de tout repos, ni pour le corps, ni pour l’esprit. C’est en général un insondable érudit qui désigne tout sur son passage. Avec une facilité déconcertante, il vous en sert tout le pedigree : famille, genre, espèce, sous-espèce, des noms compliqués impossibles à retenir (et qui plus est en latin). Des noms d’anciens catéchismes ! Vous êtes partis heureux, en compagnie savante, pour une promenade champêtre, avec le désir de vous instruire gentiment sur les choses de la nature, et voilà qu’après les cent premiers mètres, ce fort en thème vous plonge dans le vide abyssal de votre ignorance ! Cette façon qu’il a de tout nommer dérange la naïve intimité que l’on entretient avec les arbres et les oiseaux. Ainsi disséquée, vous demandez vous, que reste-t-il de la magie du monde ?

Au fil des pas cependant, le savant se fait conteur, la leçon de choses s’anime. Le naturaliste vous entraîne dans les secrets de son univers, et là, quel enchantement ! Il connaît les moeurs, les fréquentations, les rèles de chacun, dans cette grouillante organisation sociale qui se trame à notre insu, parfois sous nos pieds, dans notre jardin même ! Non seulement il sait, mais il voit et peut montrer, car il s’est exercé à regarder. Il travaille à l’échelle 1, celle du regard »

(Texte envoyé par Carmel qui l’a reçu de Nicole G...)

forum sur cet article (pas de message)