Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Les Plantes et les jardins en littérature >  Caprices de haricots

Article publié le 10 avril 2008 et visité 2569 fois.
La rumeur des haricots qui se forment du mauvais cèté de la cosse

" Je vais citer l’exemple le plus bizarre que j’aie connu. Un gentleman (dont je sus plus tard qu’il était un bon botaniste local), m’écrivit des comtés de l’Est que les graines du haricot, cette année-là, s’étaient formées du mauvais cèté de la cosse. Je lui répondis en réclamant une plus ample information, car je ne comprenais pas de quoi il s’agissait ; mais je restai longtemps sans réponse.

Je lus alors dans deux journaux, l’un du Kent, l’autre du Yorkshire, des articles qui signalaient ce phénomène étrange : "des haricots formés cette année du mauvais cèté de la cosse". Je pensai alors qu’une assertion aussi générale ne devait pas être sans quelque fondement, et j’écrivis donc à mon vieux jardinier, dans le Kent, pour lui demander s’il avait entendu parler de la chose, mais il me répondit : " Oh non, Monsieur, cela doit être une erreur, car les haricots ne se forment sur le mauvais cèté que les années bissextiles, et cette année n’est pas bissextile." L’interrogeant alors à propos de leur formation les années ordinaires par rapport aux années bissextiles, je m’aperçus bientèt qu’il n’en savait absolument rien dans un cas comme dans l’autre ; cependant, il persista dans son opinion.

Au bout d’un certain temps, mon premier informateur m’écrivit, avec force excuses, qu’il n’avait pas voulu répondre sans s’être fait confirmer le phénomène par plusieurs agriculteurs intelligents ; or, tous s’étaient montrés incapables de préciser ce qu’ils avaient voulu dire. On voit ici comment une opinion - si tant est qu’on puisse ainsi nommer une assertion sans fondement défini - s’était répandue à travers presque toute l’Angleterre, et ce, sans l’ombre d’une preuve."

Charles Darwin, cité par Jean-Marie Pelt dans "La Canelle et le panda", pages 264 et 265, Editions Fayard, 2002.

Photo : haricots géants ( Chine)

forum sur cet article (pas de message)