Les Jardingues
  Nous contacter

Sommaire :

ACCUEIL

Agenda

Comptes-rendus et informations

Bourse d’échanges

Les jardins des adhérents

Bonnes adresses

Fiches jardinage

Méli-mélo


Recherche libre :

Méli-mélo >  Fourre-tout >  Fashion victimes

Article publié le 12 mars 2015 et visité 574 fois.
La mode des poules remettra-t-elle en vogue le chapeau à plume ?

Au début du siècle dernier, un ecclésiastique (ou un esprit "bien pensant"), s’insurge en ces termes contre la frivolité des jeunes filles :

Le luxe a tout envahi, tout gagné, la fille de l’ouvrier comme celle du marquis. La démarcation serait, du reste, difficile à établir. Ne voyons-nous pas chaque jour des ouvrières à douze sous qui ne cèdent en rien aux demoiselles des familles les plus aristocratiques. Chaque saison voit se modifier pour la plus grande joie des caricaturistes la silhouette féminine. Jamais les faiseurs de mode ne travaillèrent avec plus d’ardeur à contrefaire la forme et la tournure humaine. Après s’être habillée, dit Alexandre Dumas, « tantèt comme des sonnettes et tantèt comme des parapluies », les Parisiennes du Louvre ou du Bon Marché ont réussi, grâce à la diffusion de leurs catalogues, à faire adopter leur masque jusque dans les plus petits villages de France.
Ainsi, à Gréez-sur-Roc, nos ouvrières nous apparaissent-elles, les jours de fête, comme des pyramides chez lesquelles un paquet d’étoffes plus ou moins tourmenté sert de piédestal à quelques plumes arrachées on ne sait trop à quel endroit du volatile. Bref l’accoutrement de la fille de campagne, grotesque en lui-même, le devient bien plus encore si on remarque la gaucherie qu’il recouvre. Le luxe moderne produit chez nous un enivrement dont souffrent à la fois la justice et la morale. Que ne ferait pas la fille de l’artisan pour se procurer le dernier article de la suprême élégance ? Nous avons ici particulièrement cent exemples de ces pauvres enfants qui se feraient mourir pour une toilette du dernier cri.

Sources : Monographie de Gréez-sur-Roc : voir à "Livre" : en téléchargement PDF. L’article sur "Le sabotier", dont l’atelier serait un foyer de sédition, ne manque pas de sel non plus !

Sylvie

forum sur cet article (pas de message)